Quomodo Blog
huiles essentielles mal de gorge
huiles essentielles mal de gorge

huiles essentielles rhume

Huiles essentielles respiratoires : comment faire le bon choix?

Les huiles essentielles respiratoires peuvent s’avérer redoutables contre les microbes qui s’attaquent à nos bronches et poumons. Idéalement appliquées dès les premiers signes de refroidissement (mal de gorge, nez bouché ou nez qui coule, frissons….) les huiles essentielles aident à mieux respirer, nettoyer les poumons des toxines, libérer les voies respiratoires du mucus.
Puissantes anti-bactériennes et anti virales elles agissent surl’inflammation, l’immunité, la toxicité, et même sur le ventre. En effet, certains problèmes respiratoires peuvent avoir un lien direct avec les déséquilibres du ventre, comme l’otite (colon), la production de mucus, le rhume, la toux, la sinusite (estomac).

8 huiles essentielles de la respiration

Cette sélection d’huiles essentielles permet de lutter contre les infections des voies respiratoires de manière holistique :

huile essentielle Bois de Santal (Santalum austrocaledonicum) : gorge irritée, besoin de se « racler la gorge »,  mal de gorge (seule ou en association avec la Lavande Aspic)

huile essentielle Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) : toux productives, difficultés à respirer

huile essentielle Citron (Citrus limonum) : très douce (rhume bébés et enfants), affections liées aux toxines dans l’organisme, s’associe bien avec l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas pour soulager les difficultés respiratoires

Eucalyptus radiata (Eucalyptus radiata) : rhume en général, nez bouché (en application sur la poitrine et le dos)

huile essentielle Lavande Aspic Lavandula latifolia : bronchite, gorge rouge, mal de gorge enfants, production de mucus, toux, sinusite, rhume

huile essentielle Marjolaine Origanum majorana : favorise l’élimination de mucosités, la digestion (détox) et le confort respiratoire, l’huile essentielle des affections en lien avec les déséquilibres du ventre (otite-colon, sinusite-estomac)

huile essentielle Romarin à cinéol Rosmarinus officinalis : toutes les affections respiratoires, congestions, tonique pour les poumons, les bronches, les sinus, aide à respirer

huile essentielle Serpolet Thymus serpyllum : toux sèche (expectorante), détox des poumons et des muqueuses (sinus)

Huiles essentielles rhume et mal de gorge :

Voici deux huiles essentielles respiratoires qu’il convient à avoir toujours à porté de main pendant la saison hivernale :

1. huile essentielle Lavande Aspic Lavandula latifolia : Des les premiers signes de mal de gorge ou de rhume (nez qui coule) appliquez quelques gouttes de Lavande aspic au niveau de la gorge et/ou des bronches. Cette huile essentielle étant douce vous pourrez l’appliquer pure. C’est aussi une très bonne huile essentielles pour les enfants.

2. huile essentielle Romarin à cinéol Rosmarinus officinalis : C’est l’huile essentielle qui peut aider dans tous les cas d’affections respiratoires chez l’adulte. Dès les premiers signes de coup de froid ou de grippe effectuez des inhalations avec quelques gouttes de Romarin à cinéole. Soit avec un stick-inhalateur ou en inhalation humide.

Pour les enfants optez pour l’huile essentielle de Citron !


Respirer les huiles essentielles avec l’inhalation humide :

Pour une inhalation humide, versez 1/2 litre d’eau chaude dans un bol. Ajoutez-y 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle et penchez-vous au dessus du bol en vous couvrant d’une serviette (comme dans une tente). Fermez les yeux et inhalez les vapeurs des huiles essentielles pendant 5 à 10 minutes. Pour les enfants, préférez l’huile essentielle de citron, plus douce que l’huile essentielle de Romarin riche en cinéol.

Attention : l’inhalation à la vapeur est déconseillée en cas d’asthme car la concentration de vapeur peut bloquer les alvéoles et provoquer une forme de suffocation.

Laisser un commentaire:

UA-16532241-1