Quel miel pour la gorge ?

miel pour la gorgeUn brusque changement de temps, une climatisation un peu trop poussée ou un petit virus et votre sphère ORL s’enflamme. Pharyngite ou rhinite se traduisent immanquablement par une inflammation des tissus du larynx. Un mal de gorge qui entraine une sensation de brulure particulièrement gênante à la déglutition et synonyme de nuit difficile le soir venu. Connu depuis l’Antiquité pour ses vertus antiseptiques, le miel aide à apaiser ce symptôme. Aujourd’hui, les tisanes et le grog traditionnel au miel peuvent voir leur efficacité décuplée par l’adjonction d’huiles essentielles bien ciblées. Produits d’une incroyable diversité, les miels ont des propriétés parfois différentes. Quelques explications pour comprendre la complexité et la diversité du miel et savoir choisir celui qui saura le mieux soulager votre gorge douloureuse.

Pourquoi du miel pour la gorge ?

Elaboré par les abeilles à partir du nectar des fleurs disponibles dans l’environnement de la ruche, le miel de par cette origine florale affiche une très grande diversité. Si sa composition de base (79,6% de sucre et 17,2% d’eau) ne varie pas, sa teneur en éléments chimiques actifs est directement liée à celle des arbres et fleurs qui ont permis son élaboration. Acides aminés, vitamines, sels minéraux, bactériostatiques et antibiotiques naturels pour ne citer que les principaux varient tant dans leur nature que leur taux. Si globalement le miel constitue un produit naturel efficace pour soulager un mal de gorge et une toux irritative, lorsqu’il est bien choisi il devient un élément essentiel de leur traitement. Si la douceur du miel et sa viscosité aident quelle que soit son origine à soulager immédiatement la douleur, ses propriétés cicatrisantes sont elles directement liées à celles des fleurs butinées. Il s’agit donc d’identifier les nectars concentrant les éléments actifs les plus aptes à cicatriser une gorge irritée.

Le bon miel et la bonne huile essentielle

Le traitement à base de miel d’un mal de gorge repose sur la prise tout au long de la journée de tisanes (de thym par exemple) et le soir avant le coucher d’un grog (rhum, lait, miel, jus de citron et eau chaude). Comme chaque miel possède ses vertus propres, il convient de cibler prioritairement les miels de sapin, d’eucalyptus, de lavande ou de manuka (Leptospermum scoparium). Leurs effets antiseptiques et cicatrisants conviennent parfaitement pour apaiser les brulures du larynx et diminuer l’irritation des bronches source des violentes quintes de toux qui accentuent ces dernières. En tisane comme en grog, il convient de renforcer les effets naturels du miel par l’adjonction de quelques goutes d’huile essentielle. Idéalement vous pouvez conjuguer les effets de votre miel pour la gorge avec une :

  • huile essentielle de citron
  • huile essentielle de thym
  • huile essentiel de tea tree
  • huile essentielle de saro.

L’association miel/huile essentielle lorsqu’elle est bien ciblée va considérablement accroitre l’effet de votre tisane et de votre grog. Comme toujours en matière de thérapie naturelle, à chaque symptôme sa ou ses plantes ! Parce qu’il survient à l’improviste et que ses conséquences sur votre bien être et votre vitalité sont importantes, il est vivement recommandé de toujours posséder à la maison le petit pot de miel et vos flacons d’huiles essentielles pour un traitement rapide. Idéal pour votre gorge, votre miel contribuera grâce à ses précieux nutriments à soutenir votre organisme : un des plus beaux dons de la nature.

Mis en ligne le 11/06/2014 par Huiles & Sens Huiles essentielles et santé, Huiles essentielles et... 2587
Vu récemment
Aucun produit

Menu