Extraits CO2 cosmétiques

Les extraits CO2, également appelés « extraits supercritiques », sont des concentrés d’actifs de plantes extrêmement purs et puissants, qui sont obtenus grâce à un procédé d’extraction spécial. La méthode d’extraction utilisée est respectueuse de l’environnement et en même temps de la plante, permettant de ne pas altérer les substances utiles et de garder toute la force végétale. Précieux et délicats, les extraits CO2 sont prisés en cosmétique et en parfumerie, notamment de luxe, suite à leur teneur exceptionnelle en différents composants actifs, leur grande efficacité et à l’intensité de leur fragrance, extrêmement proche de la fragrance naturelle de la plante.

Lire la suite
Résultats 1 - 14 sur 14.

 Les extraits CO2 ne sont pas solubles dans l’eau, ils se présentent le plus souvent sous forme d’un liquide fluide ou visqueux et s’utilisent dilués dans un corps gras. Ils sont parfaits pour confectionner vos produits de beauté DIY ou vos parfums maisons, même si quelques précautions d’emploi s’imposent.

L’utilisation des extraits CO2 en cosmétique

Gorgés de principes actifs, les extraits CO2 occupent une place d’honneur parmi les composants cosmétiques. Déjà adoptés par l’industrie, ils peuvent également s’inviter dans votre trousse de toilette, seuls pour certains ou faisant partie de préparations maison. Comme, par exemple, ces quelques extraits naturels ci-dessous. L’extrait CO2 de framboise est riche en vitamine E et en antioxydants. Il est idéal pour les peaux à problèmes, sensibles, abîmées et se retrouve dans de nombreuses réalisations : soins antirides, pommades réparatrices, masques, etc. L’extrait CO2 de l’arnica contient des principes actifs qui ne seraient pas extraits au cours d’une distillation et il met à profit de l’utilisateur tous les bienfaits de la plante, son pouvoir de lutter contre les coups, les traumatismes articulaires et musculaires. Les extraits CO2 d’ambrette et d’iris sont très appréciés en parfumerie et s’utilisent pour apporter une note de fond. Dans tous les cas, quelle que soit la plante d’origine, les extraits CO2 sont toujours riches en actifs et puissants. Une grande attention lors de l’utilisation s’impose pour éviter le surdosage. Certains extraits, comme celui d’ambrette par exemple, sont même toxiques et ne peuvent s’utiliser qu’en interne. N’oubliez donc pas de toujours lire attentivement le mode d’emploi avant de vous lancer !

Les extraits CO2 : quels sont leurs atouts ?

L’extraction par CO2 est une technique moderne et complexe. Le principe est d’utiliser le dioxyde de carbone naturel mis dans un état supercritique (ni liquide, ni gazeux) car comprimé à haute pression à une température de 30°C environ. Dans ces conditions, le gaz carbonique se comporte comme un très bon solvant et permet d’extraire toutes sortes d’actifs de plantes. Il ne présente aucune toxicité et il est complètement éliminé à la fin de l’extraction sous forme de gaz, grâce au simple retour à la pression atmosphérique. Les avantages de ce procédé sont nombreux. Premièrement, les divers composants du végétal ne sont pas dénaturés, les températures modérées permettant d’éviter la dégradation des molécules thermolabiles (c’est-à-dire sensibles à la température). On obtient alors des extraits très puissants et proches de la matière première. Deuxièmement, les extraits CO2 sont purs, sans résidus de solvants ni de pesticides, qu’on retrouve parfois dans les huiles essentielles. Et enfin, cette méthode d’extraction est non-polluante, écologique.

Vu récemment
Aucun produit

Menu