Catalogue

Conditionnement
  • 5 ml (111)
  • 15 ml (52)
  • 30 ml (20)
  • 2 ml (22)
  • 1 ml (2)

Huiles Essentielles Bio

Une huile essentielle provenant d’une culture biologique, contrairement à une culture conventionnelle, garantit la culture de la plante aromatique sur un sol sain et robuste, soumise à des conditions naturelles, qui excluent le recours à des engrais chimiques, pesticides et autres substances chimiques. Ce type de culture doit satisfaire un cahier de charge précis et rigoureux et est régie et certifiée par une organisation indépendante. Une huile essentielle provenant de plantes sauvages assure une meilleure qualité puisque la plante a poussé dans son environnement naturel, sans intervention humaine, donnant comme résultat une huile conservée quasi intacte.

Lire la suite
Résultats 1 - 48 sur 114.

Sur les étiquettes d’huile essentielle bio apparaît le sigle se rapportant à l’origine de la plante utilisée, le label plus connu étant sans doute le label Agriculture Biologique (AB). Afin d’obtenir ce type de label, une huile essentielle bio doit être composée d’au moins 95 % de plantes provenant de l’agriculture biologique. C'est principalement ce qui différencie les huiles essentielles biologiques des huiles essentielles conventionnelles. Nous vous présentons ci-après les diverses techniques de fabrication des huiles essentielles ainsi que leurs nombreuses propriétés.

Les techniques d'extraction des huiles essentielles biologiques

Il existe plusieurs modes de d'extraction des huiles essentielles. La distillation à la vapeur d'eau constitue la méthode d'opération la plus connue, la plus répandue, la plus douce et la plus efficace parmi toutes les autres techniques. Il y a aussi l'expression à froid, le procédé d'extraction L'absolue, l'enfleurage à chaud et l'enfleurage à froid ainsi que l'extrait Co2.

Les propriétés des huiles essentielles bio

De très nombreuses propriétés sont rattachées aux huiles essentielles biologiques. Elles peuvent avoir un impact sur la circulation sanguine et lymphatique, le système nerveux, digestif, hormonal. Elles peuvent jouer un rôle d'antiseptique, d'anti-inflammatoire, d'antibactérien, d'antiviral ou encore être reconnues pour leurs propriétés anesthésiantes, immunomodulantes, mucolytiques.

L'utilisation des huiles essentielles bio

Qu'elles soient biologiques ou conventionnelles, on utilise les huiles essentielles de multiples façons. D'abord, par voie cutanée. C'est la plus courante et la plus simple, les huiles essentielles, après avoir été mélangées à une huile végétale sont, à l'état pur, directement appliquées sur la peau. Ensuite, par voie pulmonaire, en inhalation des vapeurs d'huiles essentielles ou par l'entremise d'un diffuseur. Ce sont les personnes traitées pour des infections ORL ou celles sujettes au stress qui bénéficient le plus de l'utilisation des huiles essentielles par voie pulmonaire. En ce qui a trait à la voie orale (l'huile essentielle est diluée dans un peu de miel ou dans de l'huile végétale par exemple), la prudence est de mise et l'automédication est à éviter. Mieux vaut se renseigner auprès d'un spécialiste ou consulter un ouvrage/site sérieux d'aromathérapie. Une autre utilisation assez usuelle et privilégiée des huiles essentielles est le bain aromatique. On les ajoute à l'eau chaude pour en faire une solution calmante et décontractante. On a recours aux huiles essentielles bio en cuisine également en tant qu'arômes naturels. On utilise surtout les herbes aromatiques (thym, romarin...), les épices (gingembre, cannelle,...) ou bien les agrumes (citron, orange...). Il faut s'assurer au préalable que les huiles essentielles que nous incorporons à nos plats sont comestibles. Enfin, dû en grande partie à leurs propriétés particulièrement odorantes, les huiles essentielles ont une place de choix auprès des parfumeurs.