Huiles Essentielles

Une huile essentielle, ou HE, est un liquide complexe, composé d’une centaine de molécules. Véritable concentré d’actifs, une seule goutte diluée dans de l’huile végétale suffit généralement pour agir sur notre métabolisme. Obtenu par distillation à la vapeur d’eau de plantes aromatiques telles que les fleurs, les feuilles ou encore les fruits, cet extrait de plantes est odorant et très volatile. Les huiles essentielles sont utilisées en aromathérapie en application locale, par voie orale ou encore diffusées dans une pièce à l’aide d’un appareil adapté. Quels en sont les usages et les précautions d’emploi ? Quelles sont les incontournables ?

Lire la suite

Sous-catégories

  • Huiles Essentielles Bio

    Une huile essentielle provenant d’une culture biologique, contrairement à une culture conventionnelle, garantit la culture de la plante aromatique sur un sol sain et robuste, soumise à des conditions naturelles, qui excluent le recours à des engrais chimiques, pesticides et autres substances chimiques. Ce type de culture doit satisfaire un cahier de charge précis et rigoureux et est régie et certifiée par une organisation indépendante. Une huile essentielle provenant de plantes sauvages assure une meilleure qualité puisque la plante a poussé dans son environnement naturel, sans intervention humaine, donnant comme résultat une huile conservée quasi intacte. Sur les étiquettes d’huile essentielle bio apparaît le sigle se rapportant à l’origine de la plante utilisée, le label plus connu étant sans doute le label Agriculture Biologique (AB). Afin d’obtenir ce type de label, une huile essentielle bio doit être composée d’au moins 95 % de plantes provenant de l’agriculture biologique. C'est principalement ce qui différencie les huiles essentielles biologiques des huiles essentielles conventionnelles. Nous vous présentons ci-après les diverses techniques de fabrication des huiles essentielles ainsi que leurs nombreuses propriétés.

    Les techniques d'extraction des huiles essentielles biologiques

    Il existe plusieurs modes de d'extraction des huiles essentielles. La distillation à la vapeur d'eau constitue la méthode d'opération la plus connue, la plus répandue, la plus douce et la plus efficace parmi toutes les autres techniques. Il y a aussi l'expression à froid, le procédé d'extraction L'absolue, l'enfleurage à chaud et l'enfleurage à froid ainsi que l'extrait Co2.

    Les propriétés des huiles essentielles bio

    De très nombreuses propriétés sont rattachées aux huiles essentielles biologiques. Elles peuvent avoir un impact sur la circulation sanguine et lymphatique, le système nerveux, digestif, hormonal. Elles peuvent jouer un rôle d'antiseptique, d'anti-inflammatoire, d'antibactérien, d'antiviral ou encore être reconnues pour leurs propriétés anesthésiantes, immunomodulantes, mucolytiques.

    L'utilisation des huiles essentielles bio

    Qu'elles soient biologiques ou conventionnelles, on utilise les huiles essentielles de multiples façons. D'abord, par voie cutanée. C'est la plus courante et la plus simple, les huiles essentielles, après avoir été mélangées à une huile végétale sont, à l'état pur, directement appliquées sur la peau. Ensuite, par voie pulmonaire, en inhalation des vapeurs d'huiles essentielles ou par l'entremise d'un diffuseur. Ce sont les personnes traitées pour des infections ORL ou celles sujettes au stress qui bénéficient le plus de l'utilisation des huiles essentielles par voie pulmonaire. En ce qui a trait à la voie orale (l'huile essentielle est diluée dans un peu de miel ou dans de l'huile végétale par exemple), la prudence est de mise et l'automédication est à éviter. Mieux vaut se renseigner auprès d'un spécialiste ou consulter un ouvrage/site sérieux d'aromathérapie. Une autre utilisation assez usuelle et privilégiée des huiles essentielles est le bain aromatique. On les ajoute à l'eau chaude pour en faire une solution calmante et décontractante. On a recours aux huiles essentielles bio en cuisine également en tant qu'arômes naturels. On utilise surtout les herbes aromatiques (thym, romarin...), les épices (gingembre, cannelle,...) ou bien les agrumes (citron, orange...). Il faut s'assurer au préalable que les huiles essentielles que nous incorporons à nos plats sont comestibles. Enfin, dû en grande partie à leurs propriétés particulièrement odorantes, les huiles essentielles ont une place de choix auprès des parfumeurs.

  • Huiles essentielles...

    Les cultures conventionnelles de plantes aromatiques sont généralement mis en concurrence avec les productions issues d'une agriculture bio ou des cueillettes sauvages. Pourtant, les qualités réelles d'une huile essentielle dépendent de critères précis de production, d'extraction, de composants ou de l'étiquetage qui confortent l'authenticité du produit. Les trois modes de culture permettent simplement de distinguer les plantes sans pesticides et celles qui sont cultivées de manière traditionnelle. Les huiles essentielles conventionnelles sont sans doute à la portée d'un plus grand nombre car elles sont moins onéreuses. Elles peuvent être 100 % naturelles, sélectionnées sur des qualités optimales de par sa classification biochimique. C'est ce que l'on appelle le chémotype qui définit les structures moléculaires des plantes et apporte une meilleure compréhension de leur action thérapeutique. Culture bio ou conventionnelle? L'essentiel c'est la qualité de la substance, pour un usage parcimonieux et efficace.

    L'huile essentielle conventionnelle, naturellement

    Les huiles essentielles sont considérées comme l'âme des plantes aromatiques. La médecine aromatique a toujours été florissante grâce notamment au Français Jean Valnet, qui fut l'un des pionniers à démontrer et à analyser les bienfaits thérapeutiques des huiles essentielles. «J'avais la conviction que la vérité médicale n'était pas dans la chimie de synthèse mais dans la nature», disait cet amoureux de la nature. 

    Se soigner avec les huiles essentielles conventionnelles est une alternative aux produits chimiques de synthèse. Les utilisateurs ont le choix entre les produits certifiés bio, en culture sauvage ou de manière conventionnelle. La seule distinction entre les huiles réside dans le traitement(avec ou sans pesticides) des plantes et des arbustes aromatiques avant leur distillation. Dans le passé, les producteurs utilisaient des traitements toxiques. Ce n'est plus le cas désormais puisque les herbicides et autres fongicides en vente sur le marché sous soumis à des tests rigoureusement surveillés par l'Agence de Protection de l'Environnement. L'impact des pesticides est peu influent sur la qualité des produits. On peut donc trouver des huiles essentielles conventionnelles certifiées 100 % pure, 100 % naturelle. Exemple: l'huile essentielle d'amyris ( en provenance d'Haïti et dont on distille le bois), Réputée pour favoriser la circulation du sang et ses vertus tonifiantes. Son principal composant biochimique est le valérianol. Il existe des centaines de produits parmi lesquelles la menthe poivrée cultivée dans l'Essonne, le cyprès de Provence etc...

    Le savoir faire artisanal

    Pour des besoins spécifiques, on trouve dans les rayons bio des huiles essentielles de curcuma dont la culture est adaptée aux pays chauds, des huiles essentielles de ciste ladanifère originaires du Maroc (anti-bactérien, anti-inflammatoire, diminue la tension), l'huile essentielle d'encens ou encore d'eucalyptus citronnée. Ces mêmes produits peuvent aussi être issus de culture conventionnelle avec une qualité similaire, dans la mesure ou l'on est capable de retracer leur origine biochimique, et qu'ils comportent un étiquetage garantissant une transparence de soin optimale. Une huile essentielle conventionnelle irréprochable est issue d'une gamme botaniquement et biochimiquement définies (HEBBD), contrairement à des produits standards ou industriels. 

    La méthode d'extraction par distillation à la vapeur d'eau(ou expression à froid pour les agrumes) est un gage de qualité pour l' huile essentielle conventionnelle utilisée pour les bains, l'inhalation, les massages, les diffusions. Il existe plusieurs familles biochimiques dont les monoterpènes (stimulant du système immunitaire), les monoterpénols (anti-infecteux, bactéricide, viricide et fongicide), les sesquiterpènes (hypotenseurs,calmant), les phénols (anti-infectieux et immuno-stimulant), les diterphénols (régulateur hormonaux), les aldéhydes (anti-inflammatoire) ou encore les acides(action hypodermique/hypotenseur). Afin d'optimiser l'efficacité des principes actifs, il est conseillé de mélanger les quintessences en suivant scrupuleusement les dosages et les conseils pharmaceutiques.

  • Huiles Essentielles...

    Bourrées de vertus, les huiles essentielles n'ont pas leur place que dans les pharmacies. Certaines sont très appréciées en cuisine. Véritable concentré de bienfaits et d'arômes, l' huile essentielle alimentaire constitue une manière inédite d'aromatiser ses plats de façon 100% naturelle. Offrez un réel plaisir à vos papilles tout en profitant de leurs vertus sur la santé. Les huiles essentielles permettent de composer des créations culinaires dont rien que le nom fait rêver. Madeleines à la rose et crème brûlée à la lavande ne sont que des exemples des nombreuses utilisations possibles. Tendances, elles ne sont pas uniquement réservées aux grands chefs. Quelques règles d'usage sont cependant à connaitre. Découvrez pourquoi et comment utiliser ces huiles dans la cuisine.

    Que sont les huiles essentielles alimentaires et pourquoi les utiliser?

    Depuis des millénaires, les hommes utilisent les plantes aromatiques en cuisine, profitant ainsi de leurs saveurs et de leurs bienfaits sur la santé. L'huile essentielle offre un concentré d'arômes issus de plantes, de fruits ou de fleurs. L'essence naturellement sécrétée par ceux-ci est extraite par distillation à la vapeur d'eau. Les qualités gustatives et bienfaits de la plante, du fruit ou de la fleur restent intactes. En cuisine, il convient de distinguer plusieurs catégories d'huiles essentielles alimentaires: les épices (huile essentielle d'anis, de basilic, de menthe,...), les aromates (huile essentielle de gingembre, cumin, coriandre,...), les fleurs (huile essentielle de rose, de lavande,...) et les essences d'agrumes (huile essentielle de citron, de mandarine, de pamplemousse, d'orange,...). Tout comme l'arôme alimentaire, l'huile essentielle apporte du goût à une préparation. Contrairement à ces derniers, elle est 100% naturelle. Utilisée avec parcimonie dans la cuisine, elle sublime la saveur des plats tout au long de l'année. Il n'est plus nécessaire d'attendre la belle saison pour profiter des arômes et des bienfaits des plantes et des fleurs.

    Comment bien utiliser les huiles essentielles alimentaires?

    Puissant exhausteur de goût, l' huile essentielle alimentaire peut agrémenter des mets sucrés ou salés. Quelques règles d'usage sont cependant à connaitre. Tout d'abord, il faut savoir que toutes les huiles essentielles ne peuvent pas être ingérées. N'utilisez qu'un produit spécifiquement indiqué pour la cuisine. Il existe des contre-indications, notamment pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 6 ans. N'en abusez pas sous peine de rendre votre plat immangeable. Une quantité infime apporte des arômes subtils aux créations culinaires. Le compte goutte vous aidera à doser correctement. Comptez environ une à deux gouttes pour 4 personnes. Des milliers de molécules aromatiques sont dissimulées dans cette petite goutte. Quelle que soit la préparation à laquelle vous l'intégrer, sachez que l'huile essentielle alimentaire a besoin d'un support gras pour se dissoudre. Inutile donc de la mélanger avec de l'eau. Mélangez-la avec de l'huile ou un peu de crème fraîche avant de l'intégrer dans une recette. Sachez enfin que ces précieuses huiles perdent leurs bienfaits lorsqu'elles sont chauffées. Mieux vaut donc les ajouter en fin de préparation pour relever le goût de votre recette. 

  • Huiles Essentielles...

    Les huiles essentielles peuvent tout à fait être employées en cosmétique. Mais rappelons en premier lieu ce qu'est la cosmétique. Elle est utilisée sur une partie superficielle du corps. Elle sert pour embellir et pour protéger la peau ainsi que dans le domaine de l'hygiène.

    A aucun moment les huiles essentielles cosmetiques ne peuvent se substituer à un produit thérapeutique ou/et médicamenteux. Elles peuvent être utilisées en première intention mais en cas d'échec, il est primordial de rapidement consulter un médecin.
    C'est le cas par exemple pour l'eczéma.

    Dans le marché, il est courant de trouver l'indication "aux huiles essentielles" sur des produits comme des gels douche, savons etc. Cependant, le pourcentage d' huiles essentielles cosmetiques utilisé reste minime. Il est indiqué principalement à visée marketing.
    L'aromathérapie est utilisée sous différentes formes : en diffusion, en application cutanée (massage sur zone plus ou moins importante) et par voie orale.

    Comment utiliser une huile essentielle cosmétique ?

    Même si l'art de la connaissance des plantes existe depuis des siècles, il peut être dangereux d'utiliser les huiles essentielles pures sur la peau.

    Un bon compromis qui mêle les procédés est, par exemple, leur usage dans un bain. Dans ce cas, il y a une action combinée sur les voies respiratoires et sur la peau.
    Vous trouverez sur le site des recettes vous donnant des recettes avec le dosage idéal pour que les produits soient efficaces et sans danger.

    L'aromathérapie est une science, avec ses indications et contre-indications. Notre site est très complet et permet d'appréhender cette science des plantes avec une sécurité optimale.

    Dans le commerce, comme indiqué dans le paragraphe d'introduction, il est courant de trouver des cosmétiques à base d'huiles essentielles mais le pourcentage est souvent faible. Aussi est-il permis de ne pas vraiment croire à leur utilité, hormis pour une visée purement olfactive, au travers d'une odeur agréable et reconnaissable par tous comme la lavande, le citron, le fenouil etc.

    Recettes avec des huiles essentielles cosmétiques

    Une huile essentielle cosmétique n'est pas utilisée seule. Il est nécessaire de l'inclure dans une "recette" ou bien à partir d'une "base". Si le vocabulaire est assez proche de celui utilisé en cuisine, c'est aussi parce qu'il existe des huiles essentielles alimentaires. Ces dernières, surtout utilisées en exhausteur de goût, proviennent d'essences de fruits, de fleurs et de plantes. Assurez-vous du dosage exact puis intégrez-les avec parcimonie dans votre recette. Attention aussi à ce que cette essence soit sans danger pour la santé et puisse être ingérée.

    Compte-tenu du pouvoir de chaque huile essentielle cosmétique, il est essentiel de l'intégrer à une base neutre, selon l'endroit du corps où la préparation sera appliquée. L'application sur la peau reste l'un des vecteurs les plus efficaces d'utilisation des huiles essentielles. Elles ont en effet un fort pouvoir de pénétration. Cela explique la nécessité de les mélanger avec une base neutre comme les huiles végétales (d'amande douce, de macadamia, d'olive, d'argan, etc.) ou une huile de massage neutre. Ces dernières se trouvent sur notre site, à la rubrique "bases et supports".

    Selon les huiles essentielles incorporées, les massages vous relaxeront, les frictions vous tonifieront, des applications vous parfumeront.

    Pour un gel hydratant pour les mains, au pamplemousse par exemple, prenez du gel d'aloe vera, qui est une base excellente déjà très adoucissante (à l'instar du beurre de karité). Les autres ingrédients sont : de la glycérine végétale, de l'extrait de pépins de pamplemousse, de l'huile essentielle de pamplemousse.

    Vous trouverez la recette exacte sur notre site à la rubrique "Recettes cosmétiques maison".

    Pour vous, Huiles & Sens a sélectionné une gamme d'huiles essentielles adaptées à vos besoins en cosmétique. Le choix a porté sur des huiles essentielles aux propriétés régénérantes, apaisante, désodorisantes, etc.

Résultats 1 - 48 sur 208.

Usages et précautions d’emploi des huiles essentielles

Les molécules d’une huile essentielle sont sélectives. Selon les besoins de notre organisme, elles savent parfaitement cibler l’organe à soigner ou la zone douloureuse à soulager. Contrairement aux médicaments de la médecine classique, ses molécules renferment jusqu’à deux cents principes actifs et peuvent donc soigner des maux différents. Utilisées en synergie, elles sont d’autant plus efficaces !

L’utilisation de ces concentrés d’actifs se fait selon plusieurs modes ; mais avant toute application et en raison de leurs actifs puissants, il est fortement recommandé de réaliser un test d’allergie 48h avant, et de les diluer dans une huile végétale pour éviter les risques de brulures. Les principaux modes d’utilisation sont en diffusion dans une pièce pour agir principalement sur l’état d’esprit et les voies respiratoires, en massage pour une application locale, dans un bain ou encore par voie orale.

L’usage des HE doit être fait avec précaution surtout par voie orale. Il est conseillé de prendre l’avis d’un médecin ou d’un aromathérapeute avant toute utilisation, surtout si vous êtes sous traitement médicamenteux. D’une façon générale, elles sont contre-indiquées aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans. Des précautions sont également à prendre si vous possédez un animal de compagnie, car leur ingestion peut leur être fatale.

Les huiles essentielles incontournables

Une huile essentielle peut avoir plusieurs usages selon vos besoins. Certaines sont dites conventionnelles, d’autres peuvent être ingérées ou sont utiles en cosmétique. Lesquelles sont incontournables ? Retrouvez la sélection des 10 indispensables à avoir chez soi !

Pour un usage cosmétique, l’HE de carotte est un très bon remède contre la couperose grâce à ses propriétés régénérantes et cicatrisantes. Diluée dans de l’huile végétale, elle convient parfaitement aux peaux sensibles. L’Ylang-Ylang est réputée pour la beauté des cheveux. Ses actifs aident à la sébo-régulation et la pousse des cheveux, tout en les faisant briller. Le Géranium Rosat est également un basique à avoir ! Une goutte ajoutée à votre crème chaque matin vous apportera de la fermeté et un teint éclatant.

Utilisées en cuisine, elles parfument l’ensemble de vos plats. Les HE d’agrumes comme le citron ou l’orange sanguine, s’accordent très bien dans vos recettes de pâtisseries. Avant de les utiliser en cuisine, il est préférable de vérifier les modes d’utilisation et de les ajouter en fin de cuisson car la chaleur altère leurs propriétés.

L’HE d’arbre à thé est sûrement la plus polyvalente. Ses propriétés antibactériennes, antifongiques et anti-inflammatoires offrent un large éventail d’utilisation. Parfaite en usage domestique, elle désinfecte toutes les surfaces. Anti-infectieuse, l’HE de ciste compte également de nombreux bienfaits, notamment immunitaires.

La gamme d’huiles essentielles Huiles & Sens couvre tous vos besoins en aromathérapie en termes de santé, de beauté et de bien-être. Nos huiles essentielles sont 100% pures et naturelles, botaniquement et biochimiquement définies (H.E.B.B.D.). Consultez nos fiches produits et découvrez les propriétés et bienfaits de nos huiles essentielles.